LA COMPAGNIE DE L’IMPOLIE

L’Impolie c’est une jeune compagnie de théâtre, créée le 17 novembre 2018 à La Chaux-de-Fonds par Juliette et Jonas Vernerey. Frère et soeur, comédienne et musicien. L’Impolie parce que c’est un papillon de nuit. Il se trouve toujours dans nos entrées sans qu’on n’ait rien demandé. Il est culotté, imprévisible et éphémère. Parce que c’est féminin aussi. Parce que impolie veut dire «qui dénote un manque de politesse» et donc, qui marche légèrement à côté du chemin.


Spectacle(s) :

JOJO
Coproduction du Centre de Culture ABC à La Chaux-de-Fonds

Synopsis:
Chaque soir, en rentrant du travail, elle retrouve son frère et lui raconte sa journée. Entre fiction et réalité elle met en scène sa vie de femme et le monde qui l’entoure. Elle recrée ses souvenirs, parfois crûment et parfois en les enjolivant jusqu’à les rendre plus poétiques et symboliques que vraisemblables. Quant à lui, emmuré dans son mutisme et cloué dans une chaise roulante, il endosse tour à tour le rôle de confident ou celui d’un miroir fêlé où se reflètent encore parfois les fantômes d’un passé commun.

Motivations:
Par Juliette
Depuis longtemps je souhaite travailler avec des musiciens. J’aimerais explorer les différentes constructions rythmiques possibles du texte, les différentes variations. Comment la musique peut soutenir le texte et le texte la musique? Comment les mots posés les uns à côté des autres, dits les uns après les autres deviennent partition de musique? La mise en place de ce projet découle de la nécessité que je ressens à m’exprimer sur le monde qui nous entoure. La fragilité et la beauté de notre condition humaine me fascinent et m’obsèdent. A partir de là, j’ai décidé de travailler avec Lionel Aebischer, un auteur bien vivant et avec qui j’ai pu longuement m’entretenir de mes envies et de mes intérêts. Nous nous sommes mis d’accord sur l’écriture d’un récit : celui de la journée banale d’une jeune femme avec ses redites et ses variations. Ce texte veut témoigner de notre capacité prodigieuse à avancer, à avancer malgré tout. Il s’ancre dans le présent et tente de retrouver son souffle dans un monde toujours plus oppressant. Ce que nous voulons, c’est dépeindre le monde, le temps d’une respiration. Raconter l’éclair de notre passage sur terre. Et puis se taire…


«Ce soir comme chaque soir nous refaisons nos guerres tu reprends Saint-Nazaire je refais l’Olympia au fond du cimetière».

Jacques Brel

Distribution

Texte et mise en scène:
Lionel Aebischer

Assistante mise
en scène :
Marjolaine Minot

Scénographie et costumes :
Célien Favre et Salomé Guyot

Interprètes :
Jonas et Juliette Vernerey

Lumière – régie image et son : Pia Marmier

Graphisme :
Julien Fontaine et Salomé Guyot

Administration :
Compagnie de L’Impolie


Prochaines dates


Théâtre de l’ABC
10 au 19 janvier
2020
La Chaux-de-Fonds
Théâtre du pommier
23 et 24 janvier
2020
Neuchâtel
Théâtre du
pré-au-moines
7 février
2020
Cossonay
CPO Ouchy

27 et 28 mars 2020
Lausanne

Biographies


Juliette Vernerey

Juliette Vernerey est née le 02.04.1992 à la Chaux-de-Fonds, en Suisse. Elle découvre le théâtre avec Jacint Margarit au sein de l’école Evaprod. En 2011, elle entre en classe pré professionnelle d’art dramatique au Conservatoire de Fribourg, en vue d’intégrer une école supérieure comme l’INSAS en Belgique (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle) où elle est reçue en 2012. Elle obtient son Master en interprétation dramatique en juin 2016. Parallèlement à ses études, elle participe en 2013 et en 2014 aux concours d’art dramatique du Pour-Cent Culturel Migros en Suisse et obtient deux années de suite le prix d’études ainsi que le prix d’encouragement.

En 2017, elle est engagée par Omar Porras, pour sa prochaine création au Théâtre Kléber-Méleau, «Amour et Psyché». Depuis deux années, elle fait partie de la troupe d’ Omar Porras. En 2018, elle crée la compagnie de L’Impolie avec son frère, Jonas Vernerey ainsi que Lionel Aebischer. Ils préparent ensemble le spectacle « JoJo», coproduit par le Théâtre de l’ ABC, où il sera joué en 2020. Durant l’été 2019, elle est engagée comme comédienne pour la 17ème édition du Festival Poésie en Arrosoir.


Jonas Vernerey

Je suis né en 1989. En plein dans les vacances d’été. Et un dimanche en plus. Au calme. Au début de ma scolarité certains professeurs me voyaient comme un dépressif car je dessinais tout en noir. Plus tard on a découvert que j’étais daltonien. J’ai pas aimé l’école. Avec ses chaises, ses tables, les devoirs, tout ça… Je voulais toujours aller dehors, dans la forêt. Comme mon grand-père y paraît. Alors j’ai eu la chance de pouvoir faire un CFC de bûcheron après l’école. C’est un beau métier, bûcheron. Et les promeneurs ils te le rappellent tout le temps, au cas où tu oublierais. Le son de la tronçonneuse ne me suffisait pas alors j’ai commencé le trombone. À la musique scolaire avec Jean-Michel Ducommun puis au conservatoire à la Chaux-de-Fonds dans la classe de Martial Rosselet. De 2006 à 2011. J’ai commencé à enseigner à la musique scolaire en 2010. Cette année là, on m’a dit que pour devenir musicien professionnel je devais faire une maturité professionnelle. Alors, en 2011, j’ai racheté un crayon et une gomme pis j’suis retourné à l’école… Avec ses chaises, ses tables, les devoirs, tout ça… À la fin de l’année scolaire j’ai été pris à la Haute École de Musique de Genève. Là-bas j’ai obtenu un Bachelor en instrument avec mention « très bien » en 2014 et un Master en Pédagogie instrumentale avec mention « très très très bien » en 2016. Et je suis revenu m’installer dans nos montagnes neuchâteloises. Là, je m’abandonne à la vie. La vraie vie. La grande. Sobre et heureuse.


Lionel Aebischer

Lionel Aebischer est né au Locle en 1977. Après un parcours en zig-zag entre ses intérêts musicaux, scientifiques et littéraires, il obtient son diplôme d’enseignement de la clarinette au Conservatoire Neuchâtelois en 2006. Parallèlement à une carrière d’enseignement, il va de plus en plus développer la branche artistique de ses activités professionnelles. Passionné par le rapport entre le texte et la musique, il crée de nombreuses chansons et anime des ateliers d’écriture. Il apprend à jouer divers instruments en autodidacte et s’essaie au théâtre aussi, en signant la musique d’une pièce et en montant sur scène pour plusieurs autres. Ses larges intérêts et ses capacités d’adaptation lui ont permis de collaborer autant avec des humoristes qu’avec le Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel ou qu’avec la chaîne Option Musique de la RTS, avec laquelle il a pu mettre en place un ambitieux projet de création de chansons en lien avec l’actualité. Ses activités étant principalement musicales, il a eu l’occasion de se produire à d’innombrables reprises, dans des cadres aussi différents que celui de festivals de rue ou de grandes scènes de théâtre. Auteur, compositeur et interprète des Petits Chanteurs à la Gueule de Bois, Lionel Aebischer enchaîne avec eux les concerts et les projets depuis une quinzaine d’années maintenant. Ensemble, ils ont obtenu le Prix Suisse de la Scène en 2018.


Sponsors

Coproduction ABC

Contact